Se protéger sur Internet - Réservation sur Internet de locations de vacances esquiver les arnaques

Principe de l’arnaque

L’arnaque de la location de vacances n’a pas besoin d’être particulièrement détaillée : elle est simple. Vous payez une caution pour un bien que vous souhaitez louer et le jour de l’emménagement (voire avant), le loueur est aux abonnés absents et aucun logement n’est disponible.

Signal-Arnaques.com

En d’autres termes :

Les conseils suivants suivent la chronologie de la réservation.

Méfiez-vous des prix trop attractifs

Il est important d’avoir une idée des prix du marché. Pour cela, il faut comparer les biens qui ont des caractéristiques identiques.

Les annonces proposant des prix trop bas ne le font par hasard ou maladresse… Il convient de se poser les bonnes questions : il ne faut pas forcément donner trop de crédit à des justifications « bancales » souvent étayer d’une mention d’urgence.

En effet, une personne malintentionnée justifiera facilement un prix trop bas, d’autant plus si vous rentrez directement en contact avec cette personne.

Demandez d’autres photos

Il est simple pour un arnaqueur de se procurer un ensemble de photos d’une résidence. Pour ce faire il lui suffit de consulter d’autres annonces ou de se « promener » sur les réseaux sociaux.

Afin de mettre en déroute l’arnaqueur, il est simple de lui demander des photos complémentaires en spécifiant sa demande : vue sud, hall d’accueil de la résidence, etc. Si l’interlocuteur est malhonnête, il n’aura aucun mal à présenter une excuse plus ou moins crédible…

Le mail c’est bien, le téléphone c’est mieux

Malgré le développement des moyens de communication dit asynchrone (e-mail, SMS, messagerie instantanée, etc), il est impératif d’avoir un échange téléphonique avant la réservation.

Cet échange permet de réaliser plusieurs contrôles :

Origine des numéros de téléphone

Le début d’un numéro de téléphone correspond à l’indicatif du pays. Cette information permet de situer géographiquement l’appel. Le signe « + » peut également être remplacé par « 00 ».

10000000000005000000028CD248836622A03D66.jpg

Attention

Il faut également prendre garde aux numéros commençant par « 089 », les coûts d’appel peuvent dépasser 0,80 €/min ou 3 €/appel.

Annuaire inversé

L’annuaire inversé permet d’obtenir les nom et adresse d’un numéro de téléphone. Ce service fonctionne pour les lignes fixes (à condition de ne pas être sur liste rouge), ainsi que certaines lignes de téléphones portables.

De nombreux site proposent des annuaires inversés, ce service peut être gratuit ou payant. Le site des PagesJaunes.fr est accessible simplement et gratuitement.

10000000000003EA000001DEC36B22AF6E55DCB4.jpg

Enquêtez un minimum

Utilisez les sites Web pour trouver des informations :

Recherche d’image inversée

Google propose un service assez performant de recherche d’image inversée. Il s’agit de lui fournir une image, le site nous renvoie des résultats correspondant à cette image. Il est donc en mesure de proposer les sites affichant exactement cette image. Le service se nomme Google Images.

100000000000050100000239BCCE195C4754F1B8.jpg

Plusieurs façons de procéder :

Le résultat de la recherche est partagé en plusieurs sections, dont deux notables :

Cette dernière section permet notamment de prendre connaissance des autres sites affichant cette image. Si vous y trouvez des mentions d’une destination autre, il est préférable de ne pas donner suite.

Mise en pratique de recherche d’image inversée

Une annonce vous propose une villa moderne située en Vendée…

10000000000006400000042A0A9CA1600327BC6D.jpg

Quelles infos peut-on obtenir à l’aide de la recherche d’image inversée ?

« Testez les connaissances » de votre interlocuteur

Lors d’un échange téléphonique avec un escroc, un rédacteur du site Signal-Arnaques.com (Jean-Baptiste Boisseau) tend un piège en demandant sur quelle plage il préfère se promener. L’arnaqueur aime aller à Omaha Beach (en Normandie) alors qu’il annonçait être de Nantes !

Il est également possible de demander si la plage de Carnodon est loin. Si l’interlocuteur répond que la plage est toute proche… vous pouvez raccrocher. Cette plage n’existe pas.

Les intermédiaires… le prix de la tranquillité

Il est très souvent plus économique de faire ses recherches soi-même et de conclure la transaction directement avec le propriétaire. Cependant, l’intervention d’un professionnel offre des garanties supplémentaires (agence immobilière, site Web spécialisé).

Néanmoins il faut prendre garde aux faux-professionnels. Si les moteurs de recherche, les PagesJaunes.fr ou Societe.com n’ont pas connaissance de cette entreprise, il convient de ne pas donner suite.

Choisissez le bon site d’annonce

De nombreux sites proposent de trouver des locations de vacances. Certains sont généralistes comme Leboncoin.fr, Vivastreet.com, ParuVendu.fr, etc. D’autres sont spécialisés : Abritel, Amivac, Homelidays, PaP.fr (Particulier à Particulier). Le site SocialCompare.com en propose de nombreux.

Il peut être opportun de sélectionner un site affichant les avis des utilisateurs… cependant les arnaqueurs savent générer de faux commentaires si nécessaire.

Le contrat n’est pas une option

Un contrat pour une location de vacances est une obligation légale pour un professionnel. Le site du gouvernement dispose d’une page : « Location saisonnière : les règles à connaître » mentionnant notamment :

Il arrive que les particuliers isolés qui louent saisonnièrement à l’aide de petites annonces ne formalisent pas l’accord par un contrat. Un simple échange de lettres peut tenir lieu de contrat, mais les dispositions de l'arrêté du 16 mai 1967 (remise d’un état descriptif préalable) leur sont applicables.

economie.gouv.fr

Un contrat doit notamment :

Un acompte… Oui, mais 30 % max

Il est normal pour le propriétaire de demander un acompte pour bloquer la réservation. Il est en droit de garder cet acompte en cas d’annulation, voire de demander l’intégralité du prix de la location.

Cependant l’acompte doit être limité à 30 % (c’est la loi). Il est vivement recommandé de ne pas payer la totalité tant que l’état des lieux d’entrée n’est pas réalisé. Évidemment, l’acompte doit être déduit du règlement final.

D’autre part, en cas d’annulation par le propriétaire, il est dans l’obligation de rembourser l’acompte perçu. Dans le cas contraire, vous êtes en droit de réclamer des dommages et intérêts.

Utilisez des moyens de paiements traçables

Le plus souvent, le règlement se passe à distance, surtout pour l’acompte. Certains moyens de paiement sont à privilégier, d’autres à proscrire. Il convient de pouvoir tracer la transaction et identifier le tiers.

Moyens de paiement à privilégier

Moyens de paiement à proscrire

En clair : tout ce qui sort de l’ordinaire !

Une assurance ? Pourquoi pas ?

Certains sites d’annonces proposent des assurances optionnelles qui, pour une somme correspondante à un certain pourcentage du loyer, vous couvrent contre les mauvaises surprises (défaut de conformité, annulation du propriétaire…).

Attention cette assurance contient souvent des clauses suspensives, comme un contrat en bonne et due forme…

La technique du double appel

Normalement, le passage par les étapes précédentes ne vous ont pas mis en alerte sur une tentative d’arnaque. Pour aller plus loin dans la démarche, il vous est possible de demander à un proche ou un ami d’entrer en contact avec le locataire. Le but étant de vérifier que les dates que vous avez réservé ne soient plus disponibles.

Sources




Revision #1
Created 4 March 2022 08:48:58 by Mickaël G.
Updated 7 March 2022 12:02:06 by Mickaël G.